Claude JECHOUX, président du conseil d’administration de la CASDEN, répond à 3 questions autour de la « Semaine de l’ESS à l’Ecole » et de l’engagement de la banque coopérative pour l’éducation à l’Economie Sociale et Solidaire aux côtés du collectif L’ESPER, l’OCCE et Coop FR.

 

 

 

 

  • Pour vous, quels sont les enjeux de l’éducation à l’ESS, pour les jeunes et votre secteur d’activité ?

Les enjeux sont de taille car il s’agit de développer chez les jeunes une conscience qu’on peut vivre collectivement sans être sous l’influence grandissante du libéralisme et des marchés financiers. L’individualisme ambiant doit laisser place à la solidarité, la confiance dans la gestion collective et la consommation responsable.

L’ESS est une réponse, et c’est même pour nous un projet de société. Un groupe de militants de la CASDEN a créé un module de formation vers des jeunes ou des adultes pour présenter les fondamentaux de l’ESS et ce qui fait que la CASDEN s’inscrit par ses valeurs et son ADN à la dynamique de l’Économie sociale.
Nous sommes une banque coopérative forte de ses valeurs de Solidarité concrétisées par notre offre et nos partenariats dans la Fonction Publique.
Nos sociétaires sont égaux et responsables (1 personne = 1 voix). Chacun participe à la banque en fonction de ses moyens et reçoit équitablement en retour de la coopérative, c’est le principe coopératif de base que la CASDEN fait vivre depuis près de 70 ans.

Quelles actions votre organisation met-elle en œuvre sur l’Éducation à l’ESS ? À quels objectifs veut-elle répondre ?

Nous mettons à la disposition de nos Délégués les supports et sites d’inscription pour les classes. Ils communiquent à leur tour vers leur réseau de Correspondants CASDEN qui eux-mêmes évoquent ou mènent une action dans leurs établissements respectifs.
Des mallettes sur l’ESS créées par la CASDEN ont été distribuées gracieusement à plus de 4 000 classes du primaire. Elles comportent des petits jeux qui démontrent aux enfants que l’on ne peut réussir qu’en étant plusieurs selon la maxime « seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin ».
Il y a aussi les boîtes de « L’Eau en Jeu » créées là aussi par la CASDEN et distribuées dans plus de 4 000 établissements scolaires publics pour sensibiliser les élèves aux enjeux de la préservation de l’eau au niveau d’un quartier ou d’un bassin versant.
Autre exemple, une Déléguée de Montpellier a organisé et animé une conférence sur l’ESS qui a été présentée par la Déléguée générale de la CRESS Occitanie (Chambre Régionale de l’économie sociale et solidaire).

Quelles formes prendra votre engagement et celui de votre organisation lors de la « Semaine de l’ESS à l’Ecole » de mars 2020 ?

Des formations CEFPEP d’une journée sur l’ESS ont été proposées à notre réseau de militants Délégués, pour la majorité enseignants en 1er et 2nd degré. Nos Délégués CASDEN sont particulièrement sensibilisés et participent à la mise en place d’actions sur leurs territoires.
Les 240 Délégués CASDEN reçoivent dans le cadre du parcours de formation qui leur est consacré 3 demi-journées d’animation dédiées à la thématique de l’Économie sociale. Les intervenants sont différents acteurs de structures avec lesquelles la CASDEN a noué des partenariats (Icosi, Coopaname, Groupe Up, CRESS Ile de France, Chaire ESS de Marne-la-Vallée, …).

Pour plus d’informations sur la CASDEN, membre de L’ESPER, rendez-vous sur le site : www.casden.fr

Pour tout savoir sur la « Semaine de l’ESS à l’Ecole » 2020 , rendez-vous sur le site : www.semaineessecole.coop