Mon ESS à l'Ecole - Initiatives LocalesReportage sur des réalisations dans le cadre du programme «Mon ESS à l’Ecole». «Dans les conseils de classe, les professeurs remarquent qu’il y a une dynamique de classe qu’on ne retrouve pas ailleurs. Moins de violences, moins d’absences, moins de problèmes en général », une professeure volontaire sur le projet (lycée St-Exupéry à Marseille).

«Quand le meilleur de l’Entreprise entre à l’Ecole»

Source : Journal des Acteurs sociaux, Avril 2017 – @gence des pratiques des pratiques et initiatives locales, par Anna BERTRAND

«Dans les conseils de classe, les professeurs remarquent qu’il y a une dynamique de classe qu’on ne retrouve pas ailleurs. Moins de violences, moins d’absences, moins de problèmes en général », une professeure volontaire sur le projet (lycée St-Exupéry à Marseille).

«On a été étonnés que dès la seconde on nous fasse confiance, on nous a même laissés établir nos propres prix. C’est ça le plus surprenant, on n’est dépendants de personne. On avait l’impression d’être grands et de gérer quelque chose, on était tous impliqués », des élèves participants.

Porteur(s) de l’action :

L’association « l’Economie Sociale Partenaire de l’Ecole de la République » (ESPER) et le Conseil National Education Economie (CNEE).

Objectif(s) et bref descriptif :

Afin de sensibiliser les jeunes à l’Economie sociale et solidaire, un objectif inscrit dans la loi depuis 2014, l’ESPER propose à des professeurs volontaires de s’engager avec leur classe de collège ou de lycée dans une démarche de création d’une entreprise éphémère répondant aux critères de l’ESS. Les élèves s’organisent, créent et font vivre leur entreprise, les adultes (équipe éducative et accompagnateurs de l’ESPER) jouant le rôle d’accompagnateurs. Ces initiatives favorisent une montée en compétences individuelle et collective des élèves et créent une dynamique de classe positive. En favorisant la motivation et l’estime de soi des jeunes, elles contribuent à améliorer les résultats scolaires, à réduire l’absentéisme et les tensions au sein des établissements. C’est en outre pour les élèves l’occasion de découvrir de nouvelles perspectives professionnelles et un atout pour leurs futures recherches de stages et d’emplois. Au-delà des nombreuses compétences qu’ils développeront au travers de cette expérience, ils vont, par la pratique, s’approprier et donner sens aux valeurs d’égalité, de coopération et de solidarité que porte l’Economie Sociale et solidaire.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site www.apriles.fr