« « New love », c’est le nom choisi par les élèves de 3è de la section SEGPA du collège Beaumanoir de Ploërmel pour la boutique solidaire qu’ils ont inaugurée officiellement ce lundi en début d’après-midi.

 

« Nous avons choisi « New Love » pour l’idée de « nouvel amour » qui va être redonné au vêtement par son second acheteur dans notre boutique ! », explique Léa une élève de la classe Anglais. Sauvés de la mise au rebus voire de la poubelle, ces vêtements en bon état sont triés, repassés, sélectionnés retrouvent une nouvelle vie et sont proposés à la vente pour une somme modique (entre 1 et 4 euros maximum). Seuls les vêtements propres et en bon état sont recyclés. Les autres ne sont pas pour autant jetés. Dans le cadre d’un partenariat, l’association le Relais d’Acigné les récupère et les valorise en les transformant par exemple en isolant.

Ce projet se construit dans le domaine de ce qu’il est convenu d’appeler l’économie sociale et solidaire et suscite un véritable engouement de la part des collégiens. « Les professeurs de la section SEGPA nous ont proposé cette idée en juin dernier. C’est un beau projet qui nous intéresse tous. Moi, je suis ravie puisque je voudrais être vendeuse. C’est très motivant », s’enthousiasme Emma, une des collégiennes qui piaffe d’impatience d’accueillir ses premiers clients.

La boutique solidaire est installée à l’étage d’un bâtiment inoccupé du collège. Chaque pièce a une fonction déterminée. Dans l’une les vêtements sont triés et rangés par catégories, dans l’autre la machine à coudre permet de reprendre les petits défauts, plus loin, c’est la centrale à repasser qui est installée. Un très confortable salon d’essayage occupe à lui seul toute une pièce… L’espace de vente se trouve à l’entrée et propose des vêtements pour les enfants, hommes et femmes. Les commerçants de Ploërmel se sont montrés très réceptifs à l’appel des collégiens et leur ont offert des portants, des meubles en tous genres. Le projet mobilise plusieurs sections de l’établissement. La section habitat rénove le mobilier offert ou en réalise elle-même. La section hygiène Alimentation service se charge du tri de leur exposition et apprennent les règles d’accueil de la clientèle. En Français, les élèves ont travaillé sur la communication et en maths, ils vont se pencher sur la comptabilité… Ce lundi marque donc l’ouverture officielle de la boutique, un évènement qui a attiré la principale du collège, Nathalie Colle-Audoucet, les représentants de la mairie et le député Paul Molac venu accompagné de sa suppléante Régine Le Viavant, venus écouter les témoignages enthousiastes des élèves et de leur professeur, Cécile Roy.

Ce projet est durable, comme les valeurs qu’il véhicule, puisqu’il sera repris l’année prochaine par les élèves actuellement en 4è et ainsi de suite… Mais au-delà de son intérêt pédagogique et formateur, la création de la boutique solidaire est aussi un bon plan pour tous ceux qui veulent se vêtir à moindre frais puisqu’elle est ouverte au public. Et vous pouvez toujours faire des dons! »

 

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site www.lesinfosdupaysgallo.com