Le mercredi 25 novembre 2020 après-midi, une vingtaine d’acteurs.rices de l’ESS et enseignant.es se sont retrouvés en ligne pour le lancement de « Mon ESS à l’École » en Rhône- Alpes.

Retrouvez le programme et le compte-rendu cet après-midi organisée par L’ESPER Rhône-Alpes et la CRESS Auvergne-Rhône-Alpes:

Programme :

  • 14h00 – 14h35 : Accueil des participants et propos introductifs
    • Présentation de l’ESPER
    • Présentation de Mon ESS à l’École
    • Présentation de l’accompagnement proposé dans le cadre du dispositif et de la dynamique en AURA
    • Témoignages de Fabien TORA et Michele BIASETTI sur leurs projets respectifs
  • 14h35 – 14h50 : « Selon vous, de quoi a-t-on besoin pour créer/mettre en place une ESS en classe ? ». Les participants notent leurs éléments de réponse sur des post-it virtuels
  • 14h50 – 15h20 : Travail et échanges en groupes sur les principaux sujets qui ressortent, issus des propositions des participants
  • 15h20 – 15h30 : Restitution et mise en commun
  • 15h30 – 16h00 : Temps d’échanges et de questions/réponses
  • 16h00 : Conclusion

Compte-rendu de l’après-midi :

La réunion a débuté par un temps d’introduction. Ensuite, deux enseignants engagés dans le dispositif ont pu témoigner de leurs projets respectifs :

  • Michele BIASETTI, lycée Sartre et lycée Condorcet, Bron et Saint-Priest : Projet de création d’une coopérative de consommateurs, pour la commercialisation de chocolats produits par une coopérative sicilienne,  qui réinsère socialement et professionnellement des femmes en situation de difficulté et victimes de violences.
  • Fabien TORA, lycée Aragon-Picasso, Givors : Mise en place d’une agence coopérative du développement durable, qui travaille notamment sur la création d’un Tiers-lieu éducatif, d’un Fab-Lab et d’une plateforme numérique au sein de l’établissement, avec la Région comme client principal. Pour cette nouvelle année, l’enjeu est de transmettre l’agence UpSchool  (créée l’année dernière) aux nouveaux élèves.

Ensuite, l’ensemble des participants a pu travailler sur la question : « Selon vous, de quoi a-t-on besoin pour créer/mettre en place une ESS en classe ? ». A l’aide de ce tableau partagé en ligne, les participants ont pu émettre des propositions sur des post-its virtuels, et les organiser en 3 grandes thématiques. Finalement, 2 thématiques principales ont été retenues et ont constitué 2 groupes de travail : la connaissance de l’ESS et l’outillage.

Durant 25 minutes, chaque groupe de travail a pu échanger sur les problématiques et les freins liés à la thématique du groupe, puis tenter d’y apporter des solutions. Chaque groupe a fait un compte-rendu des échanges pour les exposer en plénière. L’après-midi s’est terminée sur un temps de questions/réponses et de belles perspectives pour les mois qui viennent!