20170327_155134Anthony MEHEUT, professeur documentaliste au Collège Joseph Lakanal de Vitry-sur-Seine, nous présente le projet de Création d’un journal collaboratif avec une douzaine d’élèves de tous niveaux, sélectionnés sur critères de difficultés d’écriture.

Développé dans le cadre de l’expérimentation de « Mon ESS à l’école », le projet a pour but de conduire les élèves à l’écriture et à la lecture et de leur faire découvrir l’action collective.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le projet développé par vos élèves?

Élaboré par un comité de rédaction formé d’une douzaine d’élèves, la particularité de ce média est qu’il est écrit par des élèves en difficulté quant à la maîtrise de la langue française. De plus, sa diffusion n’est pas seulement à destination des élèves et adultes de l’établissement, mais à tous les acteurs de la communauté pédagogique du Réseau d’éducation Prioritaire (parents d’élèves, professeurs des écoles, élèves du premier degré). Il en va de même pour l’élaboration de son contenu. En effet, l’écriture des articles est ouverte aux élèves des écoles primaires du réseau.

Comment les élèves s’organisent-ils autour du projet?

Pour l’occasion, les collégiens se transforment en véritables membres d’une conférence de rédaction avec chacun un rôle bien défini : Chef de rubrique, illustrateur, responsable de la communication, de la diffusion etc. Enfin, le contenu du journal se veut connecté avec son environnement local : Interview du député, chronique d’un film diffusé dans le cinéma du quartier, présentation d’un roman de la bibliothèque municipale, ou encore un article sur une exposition réalisée au musée. Le comité de rédaction bénéficie de l’aide d’une journaliste partenaire du projet, journaliste de la revue Alternatives économiques, marraine professionnelle de cette expérimentation.

Pourquoi le choix d’une expérimentation « Mon ESS à l’école« ?

Le choix de collaborer avec L’ESPER dans l’élaboration de ce média est allé de soi pour l’équipe, tant les valeurs et les ambitions éducatives de ce projet se rapprochent des valeurs prônées par l’économie Sociale et Solidaire car nous souhaitons que les élèves soient responsable de leur projet dans nombre de ses dimensions. Outre bien sûr une volonté d’améliorer la maîtrise du français chez ses élèves, les contraintes liées au délai imposé par une publication régulière et soutenue, oblige les élèves du comité de rédaction à développer des compétences de coopération, d’engagement de soi au sein d’un collectif, de prise d’initiative et surtout de solidarité. Le but étant que les élèves s’aident mutuellement pour que chacun ait fini son article à temps. Enfin , il s’agit d’un formidable moyen de valoriser ses élèves, parfois en perte de confiance, tout en valorisant le collège et son réseau à travers les articles présentant les différentes actions pédagogiques qui y sont menées.

 Quelles sont les différentes phases que connaît le projet dans son développement?

Pour mener à bien ce projet, plusieurs étapes ont été nécessaires et bien entendu sont encore nécessaires. Après avoir présenté aux élèves le fonctionnement d’une conférence de rédaction, un vote démocratique a été mis en place pour attribuer le rôle de chacun, ainsi que pour définir le titre du journal, le choix des élèves s’étant porté sur celui de Vitry News. L’étape suivante a été de réaliser le premier numéro pour ensuite le distribuer le plus largement possible au sein du réseau. Dans le cadre de « la Semaine de l’ESS à l’école », le comité de rédaction a reçu la visite de la journaliste d’Alternatives économiques qui est venue présenter son métier, l’organisation d’une conférence de rédaction professionnelle, et offrir aux collégiens un retour de sa part sur le Vitry news afin que les élèves puissent réfléchir avec elle sur leur propre travail et leurs propres pratiques journalistiques. Cette rencontre a également été l’occasion pour elle d’expliquer aux élèves ce qu’est l’économie Sociale et Solidaire, à travers l’exemple de sa propre revue. Suite à cette rencontre, la prochaine étape de cette belle aventure sera d’ouvrir aux élèves du premier degré l’accès à la publication d’articles dans le Vitry News. Les collégiens seront alors en pleine responsabilité en tant que chefs de rubrique !