Découvrez le témoignage de Véronique BONJOUR, enseignante de français au Collège St-Exupéry d’Ambérieu-en-Bugey qui raconte le tournant qu’a pris le projet « Mon ESS à l’Ecole » créé par ses élèves l’an dernier : cette année, l’entraide est toujours au rendez-vous avec une dimension solidaire augmentée par l’organisation d’une collecte de jouets au profit du Secours Populaire. 

 

 

  • Objet et thématique du projet : pouvez-vous nous présenter votre projet ? 

Le projet, que nous montons pour la deuxième année, articule deux volets. Nous avons commencé l’an passé avec une classe de 3e qui organise l’entraide aux devoirs sur la plage 13-14h tous les jours (nom : L’heure-aide) : la classe travaille de façon collaborative dans le cadre de plusieurs cours (français, math, anglais, Sc Phys) et « exporte » ce qu’elle apprend auprès des élèves volontaires de toutes les classes. L’idée, sur le principe des accorderies, est l’échange de services : si on t’aide, tu aides. Les élèves qui ne se sentent pas capables de rendre une aide scolaire trient du papier qui alimente l’entreprise Pap’aide Compagnie qui confectionne des carnets de brouillons recyclés. La nouveauté est le travail du même type avec une classe de 6e dont nous axons les activités sur la solidarité : ils ont ainsi organisé une collecte de jouets au profit du Secours Populaire.

Les 3e vont pour certains participer au Pop tour (rencontre d’ados du Secours Pop)

  • Genèse du projet : comment l’idée de mener une expérimentation « Mon ESS à l’école » est-elle née ?

L’idée est née d’un stage auquel nous sommes 3 à nous être inscrites par erreur : nous pensions vivre une formation sur le développement durable… Les idées ont mûri peu à peu, venant compléter nos envies et nos pratiques antérieures (club développement durable, projets de classes divers…)

  • Descriptif des premières étapes : qu’avez-vous réalisé depuis le début de l’année scolaire ?

Travail collaboratif dans les 2 classes.

Mise en place de l’heure-aide sur de nouvelles modalités votées lors d’un premier CA.

Collecte de jouets avec les 6e.

  • Quels sont les prochaines étapes et les prochains événements marquants ?

L’absence prolongée de la collègue de techno a retardé la mise en place de l’entreprise : les élèves ont pour l’instant travaillé sur la lettre de motivation : ils ont postulé pour les différents services de l’entreprise qui va commencer à travailler concrètement.

La classe de 6e est en train d’écrire des fables qui devraient être jouées en fin d’année dans un spectacle déambulatoire entre le collège et les locaux du Secours pop passant par tous les lieux de solidarité d’Ambérieu.

  • Que souhaitez-vous faire vivre et découvrir concrètement à vos élèves ?

Une autre façon de travailler, de vivre ensemble au collège pour que les idées germent plus tard…

  • Quelles sont vos ambitions éducatives avec ce projet ?

Les classes hétérogènes visent aussi bien à permettre aux élèves en difficultés de mieux réussir que de permettre à ceux qui s’en sortent de progresser. L’entraide joue ce rôle.

  • Quels sont les acteurs impliqués, au sein de l’établissement et à l’extérieur, dans ce projet ?

5 enseignantes l’an passé ; 7 enseignants cette année, à des degrés divers.

Des partenaires intéressés : le secours pop, le centre social.
Partenariats ponctuels avec Artisans du monde et l’Accorderie.

  • Quelles sont les difficultés et les conseils pour d’autres enseignants ?

Difficultés d’ordre matériel et pratique ; exemple : nous avons découvert à la rentrée que les classes avaient cours entre 13 et 14h et ne pouvaient donc pas participer à l’heure-aide. Le combat n’a permis d’en libérer que 13, et pas tous les jours…

Tout projet prend du temps : celui-ci suppose à la fois une refonte totale des pratiques pédagogiques mais aussi une disponibilité importante… pour une rétribution aléatoire…

Rien de bien nouveau par rapport à l’an passé donc !

 

VOUS AUSSI, LANCEZ-VOUS !

 

L’ESPER vous accompagne :

  • Mise en relation des acteurs de l’ESS avec les élèves et les enseignants,
  • Accompagnement et suivi des projets menés sur tout le territoire,
  • Mise à disposition d’outils pour :

– se tenir informé : la Newsletter Portail de l’ESS à l’Ecole,

– découvrir des ressources pédagogiques : le site internet Ressourc’ESS,

– monter un projet « Mon ESS à l’École : le livret pédagogique.

Comment participer à « Mon ESS à l’Ecole » ?

  • Pour vous inscrire à tout moment de l’année : remplissez la fiche de renseignement 2019-2020 et envoyez le document à monessaecole[a]lesper.fr ou par courrier à L’ESPER – 3 square Max Hymans, 75015 Paris.
  • Pour tout renseignement : contactez l’équipe de L’ESPER par téléphone au 01 43 06 29 21 ou par mail à monessalecole[a]lesper.fr
  • Retrouvez toutes les informations sur le site monessalecole.fr

RETROUVEZ L’APPEL À MOBILISATION « MON ENTREPRISE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L’ECOLE » EN FORMAT PDF, CLIQUEZ ICI!