Projet Mybiogas

Alain THOMASSE, Conseiller Principal d’Education, au sein du Lycée Emile Littré, nous présente le projet de création d’un méthaniseur domestique avec quinze élèves et des enseignants volontaires, pour l’habitat isolé et les pays en voie de développement. En menant ce projet cette année, les élèves expérimentent, agissent sur le réemploi de déchets végétaux, la construction et la gestion d’une association, la diffusion et la commercialisation des productions … avec la découverte de l’Economie Sociale et Solidaire, de ses fondements, de ses pratiques et des opportunités au cœur du projet.

Le lycée Littré d’Avranches est un pôle d’enseignement très riche et diversifié : lycée d’enseignement général et technologique avec une section professionnelle et une filière BTS MUC. L’ouverture du Lycée s’est faite vers un GRETA sur place et l’Université Inter Age (UIA) intégrés tout au long de l’année.  Les 1150 élèves et étudiants sont issus d’un large secteur géographique vu nos spécificités : filières Arts Plastiques, Biotechnologies, sportives section Football Régionale et Arbitrage pour l’Ouest de nos régions et BTS MUC  ! L’ouverture sur le monde de l’entreprise est permanent, les collaborations fructueuses lors des stages des élèves, mais aussi des partenaires liés aux participations aux examens.  Le niveau de fonctionnement des associations internes au lycée : Maison des lycéens, anciens élèves et personnels, association sportive, association des jeunes commerciaux ont placé un curseur très haut avec le monde associatif local et qui porte beaucoup des projets internes de l’établissement.

En quoi consiste le projet « My Biogas » ?

Le projet des élèves portant les valeurs de l’ESS, consiste à construire une unité domestique de méthaniseur pour l’Europe au moindre cout puis les diffuser aux pays en voie de développement. Il est un catalyseur et un fil rouge commencé l’année passée. Soutenu par la MGEN de la Manche et au niveau régional par la Chambre Régionale d’Economie Sociale et Solidaire Normandie (CRESS) et l’Association Régionale pour le développement de l’Economie Solidaire en Normandie (ARDES), le groupe du projet sur la méthanisation a commencé dès septembre à préparer une première promotion de l’ESS et l’ESPER à la Foire St Martin de St Hilaire du Harcouet dans le salon du Développement Durable durant 4 jours.
Le projet « My BiogaS » est dorénavant lancé et soutenu, la poursuite de l’étude du prototype est en partie suivie par les élèves et les collègues bénévoles mais aussi intégrés aux PTA des terminales sciences et techniques de laboratoire qui étudient les bactéries les plus efficace à la décomposition des déchets, à la production du gaz et pouvoir réutiliser les substrats directement en compost pour le jardin !

Comment est née la volonté de travailler sur la question environnementale et de faire découvrir l’Economie Sociale aux élèves ?

La découverte de l’ESS est venue d’une dynamique déjà forte de volonté des jeunes de faire des activités. Elle s’est renforcée après la diffusion du film « DEMAIN » vu par la plupart de nos élèves, et des débats qui ont suivi. Les jeunes ont largement contribué à la promotion et la diffusion ! « Avranches » la ville et son Cinéma « Le Star » avaient pu avoir l’avant première et la présence de Cyril Dion : salle comble en Octobre 2015 ! Durant l’année les esprits se sont tournés vers les associations locales, le bio, la préservation de la planète TERRE, la biodiversité.
En cela, nous sommes touchés avec au quotidien par la présence des produits bio au restaurant scolaire ! Des actions ponctuelles de découvertes de produits et chaque jour des produits de grande qualité et des approvisionnements de laitage bio, fabrication interne de pain bio ! Bref un environnement mais aussi une dynamique des élèves pour beaucoup internes qui réagissent et nous demandent de participer par le biais des instances lycéennes à l’amélioration et la diffusion du bio dans le lycée.
L’idée de promouvoir l’ESS est renforcée par l’étude sociologique des emplois de notre territoire. Beaucoup des jeunes formés et titulaires de diplômes de bac +5 ne trouvent pas d’emplois ou de rares emplois. Le tissu des entreprises encore de bonne taille ne donne pas autant de postes que nos jeunes pourraient occuper ! L’ESS est un pourvoyeur d’emplois valorisés dans le tertiaire et les services ! Demain, elle touchera les secteurs primaires et secondaires. Découvrir l’ESS est propice malgré un moindre contenu dans les programmes 2016-17. Nous pouvons assurer l’ouverture vers la connaissance de l’ESS en histoire et sciences économiques.

Comment est né le projet « My Biogas » initié et porté par les élèves ?

Le projet est né dans le cadre d’un travail d’élèves dans le cadre d’un TPE (travaux personnels encadrés). Encouragés par les enseignants et examinateurs ils se sont lancés dans une expérimentation, voyant que le méthaniser fonctionne ! Du projet simple à la réalisation technique élaborée : le rythme de l’année est très encourageant, une dynamique nouvelle est née en quelques mois ! Accompagner toutes ces idées est impossible seuls aussi nous avons tout de suite cherché les partenaires parmi les structure existantes et répondu aux premières sollicitations des projets régionaux et nationaux !

Depuis septembre un élan nouveau est apparu et plusieurs jeunes ont regroupé des camarades pour se lancer dans les opérations de cette nature : demande de participer au tri sélectif de la restauration et du fonctionnement du lycée, créer une haie végétalisée fruitière sur un espace permacole, envie de faire un potager bio, opérations de sensibilisation à la récupération de déchets (batteries usagées) et l’idée de créer un méthaniseur domestique afin de réduire les déchets, créer son gaz et utiliser des substrats comme fertilisants.

Quelles sont les actions phares prévues cette année ?

Durant l’année, nous espérons pouvoir rencontrer des intervenants dans le lycée. Interventions auprès des classes de 1ere ES, les terminales et les BTS MUC sont prévues. Nous pourrons profiter de la « Semaine de l’ESS à l’Ecole » en mars 2017, pour mettre en place une conférence dans la ville. La Cress de Normandie et l’ARDES nous accompagnent déjà dans la mise en place de l’Association, sa gestion démocratique et la construction des statuts est achevée.
Le CA est créé il a élu son bureau afin de valider l’association auprès des autorités. La promotion est encore envisagée par la Radio du lycée et un partenariat qui existe depuis deux années avec Avranches FM radio locale indépendante.